fren
Partager :
Retour

LSR : Nouvelles molécules pour le traitement des maladies neurodégénératives

Description

Nouvelles molécules sélectives ciblant un récepteur intracellulaire impliqué dans les maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques.Les récepteurs σ1 (σ1R) correspondent à une classe unique de récepteurs transmembranaires du réticulum endoplasmique.
Exprimés dans le système nerveux central et plus particulièrement dans les neurones et les oligodendrocytes, ces récepteurs sont connus pour être impliqués dans la régulation de nombreux neurotransmetteurs et pathologies comme les maladies neurodégénératives,le cancer, les maladies inflammatoires, la douleur et les maladies neurologiques.
Deux nouvelles familles de molécules à la structure nouvelle ont démontré une efficacité in vitro, une sélectivité et une faible cytotoxicité.
Des résultats préliminaires in vivo montrent l’intérêt de ces nouvelles familles.

Bénéfices:

Nouveaux agonistes et antagonistes Sigma-1 avec une bonne affinité et sélectivité.
L’effet synergique de σ1R (neuro-protection, dégénération, inflammation) est susceptible de présenter un impact thérapeutique majeur sur les maladies neuro-dégénératives et inflammatoires.

Fiche

Télécharger l'offre

 

Domaines

Biologie / Santé

Secteurs

Santé