fr
Partager :

 Videos projets

CCONNECT: Le chariot connecté pour l'industrie

CCONNECT une technologie permettant en temps réel:
Une traçabilité et un inventaire temps réel des objets déplacés jusqu'à leur usage
Une connaissance temps réel précise et fiable du contenu
Une adaptabilité à différents contenants mobiles

SpiderMass: Dispositif d’analyse moléculaire, non invasif, temps réel, in vivo, en per opératoire

SpiderMass, basé sur le couplage des techniques d’ablation laser et de spectrométrie de masse, établit un diagnostic in vivo en temps réel permettant de pratiquer une chirurgie guidée des cancers.

Plus d'informations sur ce projet cliquez ici

MEDELOPT® : systèmes diagnostiques de l’activité cérébrale

Génération de systèmes diagnostiques de l’activité cérébrale chez l’adulte mais aussi chez l’enfant nouveau-né à terme et prématuré (adapté à tout age), permettant également l'aide au diagnostic dans les services de soins intensifs (exemple AVC) et dans les cas d'épilepsie.

Plus d'informations sur ce projet : cliquez ici

CURIETHERAPIE: système autonome pour le traitement et la biopsie de la prostate par curiethérapie

Ce système automatisé permet à la fois de pratiquer des biopsies et de traiter le cancer  de la prostate par curiethérapie

Plus d'informations sur ce projet : cliquez ici

 

COSMETIMAGE : Système de mesure et de simulation de la translucidité de la peau.

Dispositif de caractérisation et de simulation de l'effet des cosmétiques sur la translucidité de la peau en 3D. La translucidité ou « Irradiance » est un facteur à prendre en compte lors de l’application des différents produits cosmétiques. Il est important pour l’industrie cosmétique d’anticiper toute modification ou amélioration de l’éclat de la peau. A ce jour, il n'existe pas de dispositif simple permettant de quantifier la translucidité d'un visage pour évaluer et simuler l'effet des cosmétiques sur l’éclat de la peau

Plus d'informations sur ce projet : cliquez ici

LIMITEUR : Limiteur de courant

Dispositif permettant de limiter les courants de défaut des réseaux électriques de moyenne tension.Elle fonctionne sur le principe d'un entrefer virtuel, lequel permet de modifier l'impédance d'entrée d'une bobine traversée par les courants de court-circuit.

Plus d'informations sur ce projet : cliquez ici