Partager :

La SATT Nord et la société Yumain ont signé une sous-licence exclusive afin de développer des capteurs d’images bio-inspirées de nouvelle génération à la consommation mille fois inférieure à celle de la génération actuelle.

Postée le 23 mars 2021

INNOVATION TRANSFERT DE TECHNOLOGIES OBJECT CONNECTES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

L’intelligence artificielle s’installe au cœur des capteurs d’images

La SATT Nord et la société Yumain ont signé une sous-licence exclusive afin de développer des capteurs
d’images bio-inspirées de nouvelle génération à la consommation mille fois inférieure à celle de la
génération actuelle.

C’est dans le cadre des recherches sur l’Intelligence Artificielle menées par l’Institut d’électronique, de microélectronique et de nanotechnologie (IEMN) et par l’Institut de recherche sur les composants logiciels et matériels pour l’information et la communication avancée (IRCICA), qu’une collaboration a été mise en place avec la société Yumain, spécialisée depuis 2011 dans les systèmes embarqués de vision artificielle par IA. »

Cette collaboration se traduit actuellement par une co-maturation signée entre la SATT Nord et Yumain en novembre 2020 et portant sur le développement d’une technologie neuromorphique à ultra faible consommation énergétique développée au sein des deux laboratoires et faisant déjà l’objet d’un portefeuille de brevets maturé et valorisé par la SATT Nord et licencié en septembre 2020 à la société YUMAIN.

Les chercheurs de IEMN/IRCICA, Christophe Loyez (Directeur de recherche au CNRS) et François Danneville (Professeur des Universités à l’Université de Lille), ont pu grâce au financement des projets de maturation par la SATT Nord développer une preuve de concept de cette technologie à l’échelle de capteurs d’images.
Ces capteurs de nouvelle génération intégreront une IA embarquée, développée par Yumain présentant des consommations mille fois inférieures à celles de la génération actuelle. Cette technologie de rupture va permettre de répondre aux enjeux énergétiques du développement durable, pour des applications dans la domotique, la robotique mobile et les transports. Mais également dans le domaine de l’Internet des Objets (IoT) pour analyser l’activité humaine dans le cadre de ville intelligente ou celle de la faune pour préserver la biodiversité.

« Ce projet est un grand pas pour la conception de produits embarqués à très faible consommation. L’accompagnement de ce projet par la SATT Nord au travers notamment de mon embauche a permis de faire progresser la technologie de simples neurones artificiels à desréseaux plus importants et plus complexes ainsi que la réalisation d’une puce électronique contenant un imageur, constitué de milliers de capteurs de lumière connectés à ces réseaux de neurones intelligents par l’intermédiaire de liaisons synaptiques. Le projet a ainsi pu bénéficier d’un nouvel avantage, qui est le coût énergétique extrêmement faible ». Kévin Carpentier, Ingénieur Maturation SATT Nord.

Cette collaboration mettant en relation les chercheurs de IEMN/IRCICA et de YUMAIN, avec le support de la SATT Nord, va permettre une évolution de la technologie en intégrant les connaissances et les compétences conjointes. Elle vise également, l’obtention d’un prototype ayant au moins un TRL6 de maturité industrielle permettant la démonstration de ce dernier dans un environnement significatif et promettant ainsi une mise sur le marché à court terme.

« Cette collaboration avec Yumain est exemplaire pour la SATT Nord, car elle s’inscrit dans notre volonté d’aider les PME françaises à trouver les ressorts de leur compétitivité grâce aux technologies inventées par les chercheurs publics de notre territoire ». Fabrice Lefebvre, Président de la SATT Nord

Yumain, est une société Dijonnaise spécialisée depuis 2011 dans le développement de solutions de reconnaissance intelligente et de caméras industrielles de pointe intégrant de l’intelligence artificielle embarquée (Edge-computing). Elle a remporté en janvier 2021 le grand prix des Trophées de l’embarqué organisé par Embedded France et CAP’TRONIC , distinguant et mettant en lumière les projets d’entreprises qui ont développé et mis en œuvre un ou plusieurs systèmes embarqués comportant une composante logicielle prépondérante et particulièrement innovante.

« Chez Yumain, nous restons convaincus que l’intelligence collective surpassera toujours les algorithmes d’intelligence artificielle, quels qu’ils soient. C’est pourquoi nous croyons fermement que l’avenir de ces technologies passera forcément par la mise en place de partenariats et de synergies entre la recherche, l’innovation et l’industrie. Ainsi, cette coopération avec la SATT Nord et l’IEMN/IRCICICA nous autorise à développer à court terme des capteurs intelligents et innovants, autonomes en énergie, et capables d’apporter des solutions disruptives par rapport aux technologies utilisées actuellement » – Marc Benoit, Directeur Général de Yumain .

Télécharger le communiqué de presse

Publiée dans PresseWebinar : SATT Nord /MEDEF HdF : Promouvoir et accélérer les innovations au sein des entreprises : le rôle de la SATT Nord >><< Le MEDEF Hauts-de-France et la SATT Nord signent une convention de partenariat pour un rapprochement gagnant entre la recherche publique et le monde économique au service de l’innovation technologique