Partager :

Partenariat gagnant entre la société bioMérieux et la startup e-Zyvec dans la course aux test sérologiques du COVID-19

Postée le 17 juillet 2020

bioMérieux est un acteur mondial majeur dans le domaine du diagnostic des maladies infectieuses depuis plus de 55 ans. Fidèle à sa mission de santé publique, la Société a décidé dès les prémices de l’épidémie de commencer à travailler à l’élaboration de tests diagnostiques pour la détection du virus SRASCoV-2 responsable de la maladie COVID-19.

e-Zyvec est une start-up lilloise de 3 ans basée à Lille. Spin-off de l’Université de Lille et du CNRS, et accompagnée par la SATT Nord, elle a été fondée pour apporter un service innovant en génie biologique et génétique, à la fois aux laboratoires de recherche universitaires, et aux entreprises de biotechnologie. L’innovation qu’apporte eZyvec repose sur l’exploitation d’une méthode exclusive d’assemblage de l’ADN, permettant une création rapide et précise d’outils moléculaires que sont les vecteurs d’ADN. Ces vecteurs d’ADN sont essentiels pour produire des protéines recombinantes dans les systèmes biologiques choisis ; comme par exemple des antigènes protéiques viraux qui serviront à développer des tests sérologiques

Dans les starting blocks
Le premier contact pour collaborer au projet SRAS-CoV-2 remonte au 18 mars 2020.
Dès lors que les communautés scientifiques ont souligné l’intérêt possible des tests de sérologie pour lutter contre la pandémie, bioMérieux a initié l’étude et la conception de plusieurs antigènes SARS-CoV-2 recombinants qui seraient utilisés dans le développement de tests de diagnostic sérologique. Les premiers défis ont été de produire et d’examiner de nombreux antigènes différents sur une très courte période

Garder le rythme
Très vite, les rencontres en ligne se sont succédées pour définir les stratégies scientifiques et valider les conceptions des vecteurs ADN à construire. Les deux entreprises ont entretenu un partenariat étroit aboutissant à la production de plusieurs séries de vecteurs, chaque série répondant à des questions spécifiques : quel serait l’antigène viral le mieux reconnu ? Quel serait le meilleur vecteur d’expression ? Pouvons-nous les optimiser davantage ?

La ligne d’arrivée !
Depuis mi-mai, bioMérieux commercialise officiellement deux tests VIDAS SARS-CoV-2 (IgM & IgG) qui ont reçu le marquage CE. Les tests Vidas® anti-SARS-CoV-2 IgM et anti-SRASCoV-2 IgG fournissent des résultats en moins de 30 minutes et font preuve d’excellentes performances sur un grand nombre d’échantillons cliniques, avec 99,4% et 99,9% de spécificité, respectivement.

« Pour relever ce défi, nous devions être agiles. Nous avons su réorganiser nos processus internes pour assembler et fournir des vecteurs entièrement séquencés dans un délai plus court que d’habitude, tout en maintenant un excellent niveau de qualité. Nous sommes maintenant en mesure, au besoin, d’offrir une gestion accélérée et performante de nos prestations à nos clients.
Chaque membre du personnel d’eZyvec est particulièrement fier d’avoir saisi cette opportunité d’apporter sa contribution à l’effort commun en cette période difficile. Nous sommes très heureux que notre savoir-faire technologique ainsi que notre expertise scientifique aient été sollicités par bioMérieux pour accomplir cette tâche spécifique mais essentielle : la création de plusieurs vecteurs d’ADN pour la production d’antigènes viraux recombinants. Au cours de cette période particulière, tout le monde a été porté par l’esprit de collaboration et l’objectif commun de contribuer à la lutte contre la pandémie. Carine Morel, Directrice d’e-Zyvec .

Téléchargez le communiqué de presse

Publiée dans START UPFélicitation aux 2 laureats I-lab2020 Maximilien Vermandel (Hemerion) et Albin Jeanne (apmonia Therapeutics) accompagnés par la SATT Nord >><< La Biobanque de Picardie recrute dans le cadre du projet EpiCOV